11/09/2010

Vive le cinquantenaire de la Révolution Coriétique !

En cette année 50 de la Nouvelle Ere Révolutionnaire, le Peuple de l’Union Coriétique a rendez vous avec l’Histoire ! Notre puissante et enviée Nation, telle un phare s’élevant majestueusement vers les plus hauts sommets qui dessinent nos somptueux paysages, éclairera le monde de sa Lumière salvatrice durant les mémorables commémorations du cinquantenaire de la Grande Marche du Peuple vers la Liberté, couronnée par le triomphe éclatant du Collectivisme sur les agresseurs impérialistes, infâmes traîtres à la cause du Peuple, ennemis mortels contre lesquels nous avons uni nos forces invincibles et que, dans un grand élan collectif d’héroïsme patriotique et de courage inouï, le Peuple coriétique a vigoureusement combattus et glorieusement vaincus dans des rivières de haine et des torrents de sang !
En ce 7ème jour du 20ème mois de l’an révolutionnaire 50, jour de Fête Nationale, nous honorons comme un seul cœur la mémoire éternelle de Milkygniouss, Père de la Nation et Guide Suprême de la Révolution qui libéra notre Patrie bien aimée, et réaffirmons notre fidélité immaculée à Notre Cher Dirigeant, le Maréchal Milkygniomm, dont l’affection sans limites pour la Nation coriétique et pour son Peuple rayonne par delà les frontières, extensibles, de notre belle contrée, jusque dans le monde entier !
En cette année 50 de la Nouvelle Ere Révolutionnaire de type Kloung, le Peuple de l’Union Coriétique sera uni dans la liesse. Dans les plus petites villes, dans les campagnes les plus reculées, près du grandiose Mont Milkygniouss, couvert de neige durant toute l’année, et du mythique lac Milkygniomm aux eaux si fraîches et si limpides, seront organisés dans le stade Milkygniouss, le plus grand stade du monde, d’immenses manifestations populaires et Jeux de la Jeunesse, et dans tout le pays de grands rassemblements et des chantiers collectifs. Dans toutes les écoles, dans toutes les usines, dans toutes les Unités de Production, dans toutes les casernes de l’armée populaire, les studieux écoliers, les énergiques et infatigables ouvriers et paysans, et les valeureux soldats de l’armée populaire célèbreront la grandeur de Notre Dirigeant et chanteront à l’unisson leur fierté d’appartenir à la plus grande Nation du monde, l’Union Coriétique !
Et c’est pour glorifier éternellement notre Dirigeant bien aimé qu’à partir de cette année, cinquantenaire de la Révolution coriétique menée en parfaite conformité avec les idées collectivistes du Kloung, le 7ème jour du 20ème mois de la Nouvelle Ere Révolutionnaire, jour de Fête Nationale, sera renommé, dans toute l’Union Coriétique et dans le monde entier, Milkygniomm Day !
Notre Père à tous le Kloung, soleil de la Nation, père de la Révolution, recevra des hommages révolutionnaires appuyés sur le lieu même de sa naissance, dans la forêt secrète de Milkygniouss. Car c’est là, dans un petit chalet de bois ouvert à tous les vents, perdu au milieu de la nature, que celui qui allait devenir Notre Guide Suprême a vu le jour et a passé une enfance heureuse, dans l’harmonie et la simplicité. Une colonie d’oiseaux blancs traversa le ciel à l’instant même où il poussa son premier cri. Enfant vigoureux, fils modèle, élève discipliné d’une intelligence extraordinaire, Pionnier exemplaire des Jeunesses Coriétiques dont il arborait avec fierté autour de son cou le foulard marron, il fit le bonheur de son père, ouvrier agricole à la ferme collective d’Etat numéro 42, de sa mère, ouvrière dans la coopérative de filature d’Etat numéro 23, et de ses professeurs, avant de devenir celui de son Peuple tout entier.
C’est là également que le Grand Leader écrivit en une nuit seulement son Petit Livre Marron, sublime recueil extrêmement clairvoyant de la pensée gnioussienne, dont voici quelques extraits :
« - La radieuse révolution de Kloung libérera le Peuple de l’esclavage et des manœuvres subversives et sournoises des impérialistes ! Tels des insectes nuisibles, les impérialistes du sud-ouest s’infiltrent dans nos structures internes pour tenter de détruire l’unité et la cohésion du Parti. Mais l’ennemi ne vient pas seulement de l’extérieur, il se cache également parmi nous ! Nous devons chaque jour le combattre avec acharnement ! Les traitres à la cause du Peuple, les ennemis du Parti, tous  seront démasqués et châtiés !
- Le peuple est vivement encouragé à dénoncer auprès du délégué local du Parti les éléments dont il aurait surpris ou dont il soupçonnerait des propos ou des attitudes individualistes, impérialistes et contre-révolutionnaires.
- […] et l’armée populaire, forte de plusieurs millions d’hommes et de plus de 50000 chars, anéantira les nouvelles tentatives d’envahissement des impérialistes du sud-ouest ! A jamais fidèle à sa Nation, à jamais fidèle à son Dirigeant, dans l’unité la plus parfaite, l’héroïque peuple coriétique versera dans l’allégresse jusqu’à la dernière goutte de son sang sublime pour que triomphe la flamboyante révolution ! »
Le Grand Leader mourut comme il avait toujours vécu, dans la modestie authentique et animé par les nobles sentiments de l’Amour de sa Patrie et l’Amour de son Peuple. « Vive l’Union Coriétique ! Vive la Révolution collectiviste ! » furent les dernières paroles qu’il prononça avant de rendre son dernier soupir.
Et c’est là enfin que naquit, un beau soir d’été, sous un ciel d’une incomparable pureté qu’éclairaient la pleine lune et des millions d’étoiles scintillantes, celui qui allait devenir le plus grand Dirigeant, le Maréchalissime Milkygniomm ! Des objets lui ayant appartenu, tels le tout premier biberon grâce auquel il savoura le lait délicieux que lui offrait sans compter la vache de l’étable, une petite lampe de chevet, construite de ses propres mains, sa chaise en bois, ou des lettres qu’il écrivit à l’âge de quatre ans, sont précieusement conservés et présentés aux visiteurs dans la plus belle salle du Musée de la Révolution de Gnioussville.
Notre Dirigeant, proche de son Peuple comme peut être affectueux un père envers ses nombreux enfants, a toujours mis un point d’honneur à rencontrer en personne celles et ceux qui font la force de travail de la Nation. Le voici lors de sa récente visite de l’usine de fabrication de cuillères à soupe du district de Gnomia, admirant la qualité incomparable du travail des ouvriers et écoutant avec grand intérêt les renseignements fournis par le Chef d’Unité. Le voilà quelques jours plus tard à l’inauguration du Salon International des Fleurs, félicitant le camarade Ine, concepteur de deux nouvelles variétés de roses : la Milkygnioussia et la Milkygniommia. Nous le voyons enfin répondant chaleureusement aux acclamations de la foule lors du concert donné au Palais du Peuple en l’honneur de son anniversaire, où il fut très satisfait de l’Orchestre d’Etat pour la haute valeur idéologique et artistique de sa prestation.
Ainsi, chaque jour, le Maréchal Milkygniomm honore de sa visite, pour le plus grand bonheur des masses populaires, les fermes collectives d’Etat, les chantiers de construction de logements où s’élèvent à des vitesses accélérées de remarquables Complexes d’habitation, symboles de l’édification de la Nation toute entière, les usines, qui tournent toujours à plein régime grâce à leurs équipements de très haut rendement, ou encore les innombrables établissements d’enseignement, garants de la bonne moralité idéologique populaire.
Depuis la Révolution collectiviste qui a libéré le Peuple de l’Union Coriétique, le pays n’a connu aucune crise économique ni difficultés quelconques. Le bien être matériel et culturel du peuple n’a cessé de progresser. La Révolution, que perpétuera fidèlement à l’avenir chaque génération nouvelle, fut le grand bond en avant de l’Union Coriétique, qui marche désormais fièrement sur la voie du bonheur et de la prospérité.
Gloire éternelle au Grand Leader Milkygniouss, héroïque fondateur de la Nation ! Longue vie et gloire éternelle à notre Dirigeant Milkygniomm !! Gloire éternelle à la Révolutioncollectiviste de Kloung et à l’Union Coriétique !!!
******
« L’Etat intensifie la révolution idéologique pour transformer tous les membres de la société en révolutionnaires, les modeler à l’image des membres de la classe ouvrière et faire de la société une collectivité unie dans la camaraderie. » (Constitution de la République PopulaireDémocratique de Corée, Chapitre I, article 10.)
« L’Etat s’en tient à la ligne établie à l’égard des classes et renforce la dictature de la démocratie populaire pour défendre efficacement le pouvoir populaire et le régime socialiste contre les manœuvres subversives des éléments hostiles de l’intérieur et de l’extérieur. » (Constitution de la RPDC, Chapitre I, article 12.)
« La République populaire démocratique de Corée édifie une culture authentiquement populaire et révolutionnaire au service des travailleurs socialistes. Dans l’édification d’une culture nationale socialiste, l’Etat s’oppose tout d’abord à la pénétration culturelle impérialiste […] » (Constitution de la RPDC, Chapitre III, article 41.)
« L’Etat transforme, en appliquant le principe fondamental de la pédagogie socialiste, les membres de la génération montante en révolutionnaires résolus, prêts à lutter pour la société et le peuple, en hommes nouveaux de type Juche, développés sur les plans intellectuels, moral et physique. » (Constitution de la RPDC, Chapitre III, article 43.)
******
Notes.
1) Les extraits de la constitution de la RPDC présentés ci-dessus ont bien sûr été soigneusement sélectionnés pour coller au contenu et au ton parodiques de cet article.
2) L’image présentée est une transformation de ce fichier.